Anna, BTS Assistante de Direction

Pourquoi entreprendre une démarche VAE ?

Au bout de 10 ans d’expérience professionnelle, et ayant commencé au plus bas de l’échelle, j’étais face à un mur : j’exerçais les responsabilités d’une assistante de direction mais mon évolution, aussi bien professionnelle que financière était bloquée car je n’étais pas diplômée. Il est alors apparu primordial que pour poursuivre ma progression de carrière, je devais obtenir un diplôme. L’idée de me replonger dans les études, en parallèle d’une activité professionnelle pour avoir un salaire ne m’enchantais pas vraiment. J’ai alors chercher d’autres solutions.

La VAE s’est très vite imposée comme une perspective évidente pour me permettre de valoriser mes compétences acquises et obtenir une reconnaissance de mon parcours professionnel par un diplôme en dehors d’un cursus d’études. En voyant le dossier à remplir, j’ai vite pris conscience que la VAE n'était pas un cadeau, mais peu importe, ma motivation professionnelle et personnelle était tellement forte que rien n’aurais pu m’arrêter, enfin je le croyais !

 

Quelles ont été les difficultés rencontrées ?

La principale difficulté pour moi a été de rester motivée jusqu’au bout. Ce dossier m’a obligé à faire un retour sur moi-même, sur le contenu de mon travail et surtout à dire « je » (j’ai fais… j’ai organisé… j’ai mis en place…) . Ca n’a pas été simple de formaliser à l’écrit son expérience professionnelle, de décrire avec minutie chaque tâche son travail et surtout d’expliquer précisément comment on s’y prend pour le faire sans rien oublier de son parcours et de ses capacités. L’enjeux était très important pour moi, alors je me suis vraiment impliquée dans cette démarche et j’ai rempli ce dossier de manière consciencieuse, mais parfois le temps parait très long, alors à certains moments l’idée d’abandonner m’a traversé l’esprit. Heureusement j’ai pu me faire accompagner d’un professionnel qui m’a apporté une aide méthodologique et qui a su me remotiver lorsque j’étais dans une période de « ras le bol du dossier VAE ».

Une autre difficulté qui est apparue au départ est d’ordre financière : près de 800 € pour bénéficier d’un accompagnement. Heureusement qu’en tant que salariée, il a pu être pris en charge par le FONGECIF. J’aurais certainement abandonné au milieu de ma démarche.

Si c’était à refaire ?

Sans aucune hésitation, je réitérerais. Lorsqu’on m’a annoncé que j’ai obtenu l’intégralité du diplôme BTS Assistante de direction, je ne peux vous décrire la joie qui a été la mienne. Ca été pour moi une double satisfaction :

  • mes compétences professionnelles ont été reconnues, valorisées et cela m’a redonné confiance pour aller de l’avant,
  • les efforts fournis pour mener à bien cette démarche n’ont pas été vains.