Valerie, Diplome d'Etat d'Intervention Sociale

Témoignage de Valérie

Je suis employée depuis 6 ans au sein d’une collectivité territoriale en qualité de Chef de projet, responsable du Centre social municipal. A 41 ans, mes expériences professionnelles dans le travail social se cumulent sur 10 belles années. Toutefois, l’ensemble de mon parcours reste caractérisé par des progressions logiques qui, somme toutes m’ont conféré des compétences globales et m’ont amené à considérer la validation des acquis de l’expérience pour le DEIS (Diplôme d’Etat d’Intervention Sociale)

 

Comment cela a commencé ?

• Motivation, et projet de départ de la démarche

Alors qu’en 2004, je suis amenée à remplir des fonctions de Directrice administrative pour un centre social associatif, je considère dans le même temps l’intérêt d’obtenir une qualification dans l’un des métiers du travail social.

Considérant très faiblement la possibilité de passer le diplôme d’Assistant de service social, après des études universitaires, je m’oriente vers le D.S.T.S (Diplôme supérieur de Travail social) pensant que seul ce diplôme remplissait ma volonté d’être un professionnel qui apporte des réponses en matière d’interventions sociales à des territoires, et à des publics.

J’entame donc ce D.S.T.S à l’école de Buc à Versailles, mais mes expériences professionnelles m’amènent sur un poste de Chef de projet que j’accepte en 2006 et qui malheureusement ne me permet pas de continuer la formation.

6 ans plus tard, ma vie personnelle et professionnelle aussi prenante l’une que l’autre m’amène à considérer ce D.S.T.S devenue D.E.I.S, en format V.A.E.

• Auprès de qui la personne a eu l’information sur l’existence de la V.A.E.

Le cadre de mon emploi me permet de rencontrer des partenaires dont le Point Relais Conseil VAE auprès de qui j’ai pu obtenir l’ensemble des informations concernant le diplôme du DEIS ainsi que les différentes étapes dans la construction du parcours de la VAE.

Les contacts périodiques dans le cadre du suivi renforcé permettent de faire un point régulier, de maintenir la motivation et de s’assurer que les étapes du parcours ont été franchies conformément à la procédure.

• Quel a été le facteur déclenchant ?

Le D.S.T.S entamé à l’école d’éducateurs de BUC à Versailles en 2004 et non validé.
En plus de ma détermination à finaliser ce parcours.

 

Comment cela s’est passé ?

Le déroulement et les étapes :

- La rencontre avec le point relais a permis de confirmer l’orientation de la formation.
- L’étape suivante a consisté à se renseigner auprès de l’IDS sur les sessions de validation au titre de la formation du DEIS puis de participer à la réunion d’information collective programmée à ce titre par l’IDS
- Ensuite, il a s’agit de renseigner le livret 1 et d’attendre la recevabilité.

• La durée : 6 mois

Résultat, qu'est ce que cela a apporté ?

Une vision précise et une réflexion plus organisée du parcours professionnel ; une assurance quant au choix de la formation du DEIS ; une assurance quant à sa compétence générale.
L’obtention de la recevabilité est un des résultats satisfaisant de la démarche

• Si cela était à refaire…quels conseils donner ?

La VAE oui :
- Lorsque le diplôme recherché correspond véritablement aux cadres d’interventions professionnels et que le parcours professionnel fait sens
- La VAE oui car elle favorise une réelle prise de conscience du parcours professionnel et des étapes réalisées, 
- Qu’elle permet de se définir professionnellement et de percevoir les étapes d’évolution possible de son devenir professionnel